• Article N° 29 Et ça me suffit

      

                                                                                    Blog de plumette :De son sang à mon encre, Article N° 29 Et ça me suffit

    12 juin 2009 12h32

    Quand rien ne va, on peut bien dire n'importe quoi, se gaver de mots et de toutes sortes de choses.

    Seuls ceux du cœur ont une place de choix, car si l'on fait semblant face aux autres, on ne peut mentir à soi-même.

    De même que les mots menteurs, venant d'ailleurs, n'arrivent jamais jusqu'au coeur, mais ils le blessent.

    Qu'il est difficile de cacher son âme quand elle est si aimante.

    Moi, je ne ressens que les mots que mon coeur entend.

    Ceux sans artifices, essentiels à la vie. Je voudrais tous les écrire à me déchirer le coeur.

    Parfois certains aident a supporter le mal qu'on a en soi.

    Quelquefois ils parviennent à ressembler à un brouillon qu'on efface et que l'on fini par réécrire.

    La vie est faite de renouveau.

    Qu'ils soient bon ou mauvais, les mots sont autant à l'affût des malentendus que  porteurs de bonheur. 

    Ils deviennent alors assassins ou délivrance.

    L'important est comment on les dit, afin de donner un sursis aux mots sans importance ou maladroits, ceux qui ne sont que soupirés.

     Les miens, je voudrais les crier, ou,  les dire doucement.

    Ici ils se transforment plume.

    Qu'ils soient colère ou mots douceur, qu'importe, ils sont vrais.

    Comme un voilier qui va au gré du vent, je vais moi, au gré de mes sentiments, car j'ai toutes sortes d'émotions.

    Je n'ai pas toujours le vent dans les voiles et quand je l'ai, il ne me dirige pas toujours vers de meilleurs horizons.

    Parfois houleuse, parfois calme, la traversée ne se fait pas sans embâcle.

    Je voudrais faire de ma vie, non pas une aventure, mais un voyage de sérénité et de bienfaits.

    J'ai tant de vulnérabilité, de sensibilité, ancrées en moi que parfois je n'arrive plus a décrire mon état.

    Mais je sais que ceux qui sont mes amis, ceux qui accepte ce que je suis, ceux-là, entendent mes mots silence.

    Et ça me suffit...

    « Article N° 28 Si tu te sens incontrôlable Article N° 30 Une maison dont le vide s'est emparé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :