• Article N° 82 Nous y sommes ! 2014 !

      

                                                                   Blog de plumette :De son sang à mon encre, Article N° 82 Nous y sommes ! 2014 !

     

    18/02/2014       

    Très cher Docteur Pommereau,

    C'est avec grand plaisir que je reviens à vous, toujours unie par ce lien emprunt de souvenirs, qui malgré le temps qui passe,  reste inexorable.

    Encore une année de passée, qui nous porte vers le futur où nous ne vous oublions pas.

     Nous allons revenir à Bordeaux et ainsi tenir la promesse faite à A. de la ramener vous voir.

    Vous restez cette belle rencontre de vie, qui nous a remis dans notre quotidien et Abadie reste pour nous, cet endroit  où A. a pu se reconstruire, d'un surnaturel dangereux,  à un réel décent, qui avec le temps s'est amélioré considérablement.

    Soyez fier !!! 2013 a été la première année après bien des années de souffrance, où, nous n'avons eu aucun malheur, aucun passage aux urgences, aucune scarification, aucune tentative de suicide, aucune rupture sociale...

    Juste la vie Normale !!!

    Où A. vient de valider son semestre à l'IFSI avec une moyenne de 14,45 ! 

    Aussi Docteur Pommereau, si vous nous faites l'honneur d'accepter ce rendez vous qui nous est cher,  je lui laisse la joie et la fierté de vous raconter Elle-même, sa vie.

    Nous pouvons être à Bordeaux du 28 Avril au 2 Mai 2014, ou, du 05 Mai au 09 Mai 2014

    Votre date et heure de rendez vous, sera la nôtre et attendons votre réponse afin de planifier aussi, notre arrivée auprès de nos amis Bordelais. 

    Bien cordialement…

    ----------------------------------------------------- 

    << Nous sommes allées en mai à ce rendez-vous.

    Tout s’y est bien passé et nous avons passé une semaine à la mer  auprès de nos amis. Depuis ces 3 derniers mois A. avait des cours ciblés sur la psychiatrie, ce qui la ramenait sans cesse à elle et à ses craintes. Elle allait si bien qu’elle voulait arrêter son traitement. Le docteur l’en a fortement déconseillé, car il lui fait du bien ! Elle a alors dit qu’elle nous le dirait si elle sentait qu’elle n’allait pas bien. Là encore il lui a expliqué que ce ça ne prévient pas et que quant ça arrive c’est trop tard !

    Le séjour terminé il restait une semaine de vacances et nous allions reprendre, moi mon travail, sa sœur sa préparation à l’oral du capes et A. ses 6 dernières semaines de stage pour enfin valider son année !

    La vie quoi ! Avec en plus cette sentation d'avoir le monde entre nos mains >>

    « Article N° 81 A. écrit au Docteur Pommereau Article N° 83 Parce que je vous ai tout dis du passé, je me dois de vous parler du présent »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :